Promouvoir votre business sur Facebook au Cambodge, c’est mort!
26 Oct 2017

Promouvoir votre business sur Facebook au Cambodge, c’est mort!

Est-ce que votre community manager vous a

26 Oct 2017

Est-ce que votre community manager vous a prévenu que depuis quelques temps vos publications sur Facebook ne sont plus vues?

C’est ce que j’ai pu constater dernièrement sur les pages que je gère. Il semblerait que ce soit également le cas concernant les publications dans les groupes, sauf si vous avez beaucoup d’amis qui y publient.

Que se passe-t-il exactement?

Les publications des pages, donc en général les publications concernant votre business, l’endroit où vous postez vos promotions, vos réussites, votre activité commerciale, vos recrutements, vos vidéos, toutes ces publications ont disparu du fil d’actualité des utilisateurs qui, pourtant, avaient liké votre page. Pire! Même vos fans qui avaient demandé à voir en priorité vos publications ne les voient plus! Faites le test. Changez la visibilité d’une page que vous aimez en “Voir en premier / See first” et cela ne changera rien dans votre fil d’actualité.
Toutes les publications de vos pages professionnelles, avec les restrictions habituelles de visibilité, sont maintenant regroupées dans un autre fil : “Explore Feed”.
Sauf qu’au Cambodge, la plupart des utilisateurs regardent Facebook depuis l’application sur un telephone. Ils ne savent même pas qu’Explore Feed existe, et ils ne font que scroller le fil d’actualité par défaut sur lequel ils sont arrivés à l’ouverture de l’app. Normal.

Et c’est grave docteur?

Oh oui, c’est grave, c’est même très grave. Comme le fil d’actualité, c’est la seule chose que regardent les utilisateurs, si vous n’y êtes plus, cela revient à dire que les publications de votre business sont devenues invisibles.

Et comment vous pouvez en être sûr?

Déjà parce que depuis quelques temps et surtout depuis quelques jours, j’ai constaté une baisse incompréhensible de la visibilité des publications dans les pages dont je suis admin. Exemple pour un type de post identique :
20 juin 2017 : 13 834 vues.
20 juin 2017 : 14 190 vues.
2 juillet 2017 : 14 390 vues.
13 juillet 2017 : 9 936 vues.
13 juillet 2017 : 8 757 vues.
1 août 2017 : 679 vues
7 octobre : 67 vues
7 octobre : 61 vues
Cela n’a rien de scientifique et donc ne prouve rien. Certes. Mais comme ce phénomène n’est pas exclusivement cantonné au Cambodge, cela a commencé à faire des remous chez les Community managers d’autres pays, qui ont publié des analyses et statistiques, voir par exemple l’article ici :
 https://medium.com/@filip_struharik/biggest-drop-in-organic-reach-weve-ever-seen-b2239323413
Pris la main dans le sac, Facebook s’est fendu d’un communiqué officiel qui confirme ce que je viens d’expliquer. Vous pouvez le lire ici : https://media.fb.com/2017/10/23/clarifying-recent-tests/

Pourquoi ce test de Facebook au Cambodge?

Par un curieux hasard cela tombe alors que les relations entre les Etats-Unis et le Cambodge sont tendues. Etonnant, non?
Les effets de ce type de “test” sur l’économie cambodgienne ne sont surement pas anodins. Beaucoup de business ici dépendent de leur visibilité sur Facebook. Tout le monde connaît l’adage au Cambodge : “Si ton business n’est pas visible sur Facebook, alors tu n’existes pas.” Et en prime, la majorité des internautes cambodgiens utilisent Facebook depuis un mobile.
Mauvaise nouvelle donc, Facebook vient de faire quasiment disparaître toutes les publications business au Cambodge.

Bon, OK. Mais que faire?

1. Protester.
Comment, je ne sais pas encore. Mais il faudrait. Toutes les idées sont les bienvenues.

2. Payer pour être visible?
Et bien ce n’est pas non plus une bonne nouvelle, les résultats semblent également bien moins bons qu’avant.
Encore une fois, cela se base sur des expériences personnelles qui n’ont rien de scientifique. Je vous conseille donc de faire vos propres tests.
J’ai relancé dernièrement une campagne de promotion d’une vidéo Facebook sur une page que je gère.
En deux sessions de promotion payante de cette vidéo précédemment, la vidéo en question avait atteint la bagatelle d’un peu plus d’1,2 million de vues!
Le 4 octobre, j’ai tout simplement réactivé la précédente campagne en augmentant légèrement la cible potentielle de la publicité (tranche d’âge élargie). Bien que le nombre de cible de la publicité était plus grand, le résultat fût catastrophique : 57% de vues en moins, et donc 57% de besoin d’argent supplémentaire pour obtenir le même résultat que précédemment.
Autre exemple avec un boost de post récent dont le résultat en nombre de reach est vraiment très bas pour des montants pourtant importants (30$), et avec des chiffres totalement aberrants, comme un rapport de like versus reach de 17%, ce qui est étrangement élevé!

3. Trouver des alternatives à Facebook.
Il y en a. J’ai arrêté toutes les campagnes en cours sur Facebook, et je consacre mon temps, mon énergie et mon budget sur d’autres supports de com. Et cela marche. Facebook n’aura jusqu’à nouvel ordre plus ni mon temps ni mon argent. Ce n’est même pas une mesure de rétorsion de ma part, c’est une stratégie business normale :
Facebook is dead! Allons voir ailleurs.

Leave a comment
More Posts
Comments
Comment